5 villages traditionnels de la Côte d’Azur

La Côte d’Azur est une région aux cent visages. Avec sa réputation en partie fondée sur les récits des célébrités y ayant vécues, elle fait aujourd’hui partie des clichés dans l’imaginaire collectif lorsqu’il s’agit de glamour et de paillettes. Pourtant, loin de tout ce tumulte et ce tapage ostentatoire, elle est aussi le témoin d’un passé médiéval et un bastion d’art et de culture depuis des siècles. Entre terre et mer, les paysages y sont éclectiques et les ambiances se meuvent aussi vite qu’un lézard au soleil.

Saint-Paul-de-Vence

Niché sur les hauteurs de Cagnes-sur-Mer, Saint-Paul-de-Vence doit sa réputation à ses nombreuses célébrités qui ont aimé y passer des séjours discrets, loin de l’euphorie de Cannes, lors d’une escale sur la Côte d’Azur. Et cette parenthèse n’est pas due au hasard : ce village médiéval se démarque par son charisme et son authenticité.

Le long du village de Saint-Paul-de-Vence

Le long du village de Saint-Paul-de-Vence

Cette cité millénaire cache bien des trésors à l’intérieur de ses remparts : entrez par la Porte de Vence et découvrez ses rues étroites et raides qui mènent tout droit au sommet du village. Entre mer et montagne, le spectacle qui s’offre à vous est assez étonnant. En face, les Alpes, dont vous apercevrez les sommets encore enneigés jusqu’à début mai parfois. Sur le côté, le ballet incessant de la Méditerranée, qui vous hypnotisera après quelques minutes de contemplations. On vous recommande vivement de vous perdre dans la cité. Vous y découvrirez la succession de galeries d’art qui jonchent les rues. Car Saint-Paul-de-Vence abrite de nombreux artistes peintres ayant décidé d’établir leurs quartiers à l’abri des regards, au plus près de leur sujet…

Fontaine dans le village

Fontaine dans le village

Les peintures et sculptures sont un savoureux mélange d’art moderne, inspirées par la rondeur des femmes de Niki de Saint Phalle, de l’impressionnisme de Matisse en passant par le cubisme de Léger et de Picasso. Tous ont d’ailleurs vécu ou fini leurs jours dans la région. Et puis, c’est bien à Saint-Paul-de-Vence qu’est née l’idylle entre Yves Montand et Simone Signoret dans la célèbre auberge, aujourd’hui mondialement connue, de la Colombe d’Or. Quelques années après cette rencontre, ils s’uniront dans le village !

Grasse

Si vous n’avez pas de GPS, pas de panique, vous arriverez forcément sur les hauteurs de Grasse en suivant les effluves de parfum. Et pour cause : Grasse est la capitale mondiale du parfum depuis le XVIIème siècle. La cité abrite les plus grandes usines de parfum de France dont les plus célèbres sont évidemment Fragonard, Molinard et Galimard.

Usine de parfum à Grasse

Usine de parfum à Grasse

Dans ces vieux bâtiments qui ont gardé tout leur panache, les plus grandes essences sont confectionnées en toute discrétion, et vous les retrouvez quelques fois après plus de deux ans de recherche, au cou de Julia Roberts ou sur le poignet de Johnny Depp. Des visites guidées sont organisées pour vous faire découvrir tout le savoir-faire des artisans grassois. En dehors du charme du parfum, Grasse est un véritable bijou provençal. Traditionnel village perché sur une colline, la cité surplombe Cannes et Antibes, offrant une vue imprenable sur la baie, une des plus belles du monde.

Dans les rues de Grasse

Dans les rues de Grasse

La vieille ville est un concentré de petites rues tortueuses aux sols et aux murs en pierres lissées, caractéristiques de l’architecture provençale. Les murs crépis aux tons jaune, orange et rose en font un des plus beaux balcons de la Côte d’Azur. Sur les murs des vielles bâtisses, le lierre grimpe, les roses s’ouvrent sur les terrasses et le jasmin fleurit tout l’été, de juin à septembre. Et comme la mer est à deux pas, les palmiers trouvent toujours leur place dans le décor.

Le vieux Nice

Si la promenade des Anglais est l’emblème de Nice, les locaux adorent passer leur temps dans la vieille partie de la ville. Et comment résister ! La proximité de la ville avec l’Italie se ressent à tous les coins de rue. De la cuisine à l’architecture, il est parfois difficile de dire si vous vous trouvez en France ou en Toscane. Les rues du Vieux Nice sont étroites et pas toujours bien nettoyées. Ça fait partie du folklore. Le Vieux Nice est loin d’être une ville musée, c’est un quartier plein de vie, qui respire profondément ! Sur le fameux Cours Saleya, le marché aux fleurs prend place tous les jours du mardi au dimanche.

Marché du Cours Saleya, Nice

Marché du Cours Saleya, Nice

Partout, les effluves de lavandes vous accompagnent. Et quoi de mieux que de s’attabler à la terrasse d’un café après le marché pour profiter du soleil du sud ? Dans les rues, c’est une toute autre odeur qui vous prend au nez. Celle de la socca, cette galette de pois chiche, spécialité de la ville de Nice. Il n’est pas évidemment d’en trouver de bonnes et les meilleures adresses se trouvent bien sûr dans la vielle ville. De façon générale, Nice regorge de spécialités culinaires. Dans toutes les bonnes boulangeries, (on a dit bonnes !) vous trouverez une part de pissaladière. Ne dites surtout pas que c’est une pizza sous peine de vous faire enguirlander en patois niçois. Cette tarte sur pâte feuilletée est un mélange d’oignons confis et d’anchois sur lequel viennent se poser des olives noires. Un vrai délice. Enfin, votre passage à Nice de serait pas complet sans un bon pan bagna, ce sandwich traditionnel présenté dans un gros pain rond à l’huile d’olive, dont la liste des ingrédients ne doit pas être modifiée d’un iota : tomates, œuf dur, thon à l’huile d’olive ou anchois, petit radis niçois, cébette ou oignon, poivron vert, basilic. Pour vous déculpabiliser après ce festin niçois, octroyez-vous une petite balade discrète : celle du Vieux Port. Caché derrière le quartier du Vieux Nice, le Port vaut le détour. Lieu très populaire pour les locaux, il est entouré de bâtiments authentiques à l’architecture provençale. Dans ce bassin se côtoient aussi bien des petits bateaux de pêche que des yachts privés. Les deux visages de la Côte d’Azur vous…

Cap d’Antibes et veille Antibes

La région est un bastion de vestiges datant de l’époque médiévale. Quasiment tous les villages perchés ou en bordure de mer ont un passé historique dont les murs peuvent encore vous conter l’histoire. C’est le cas de la vieille Ville de Grasse. Tout comme Saint-Paul-de-Vence plus haut, l’enceinte de la ville est encerclée par des remparts médiévaux bordés par la Méditerranée. Tout autour du port, ils offrent une magnifique balade rythmée par la houle. Mais  le poumon du Vieil Antibes c’est son marché provençal.

Au coeur de la vieille ville d'Antibes

Au coeur de la vieille ville d’Antibes

Tous les matins du lundi au dimanche sur le cours Masséna, vous y trouverez une sélection raffinée d’épices de la région, de fromages de montagne, de charcuterie, de fruits et légumes issus de l’agriculture locale mais aussi de fleurs. Puis, dans une petite rue qui descend sur la droite, vous trouverez un endroit unique: l’Absinthe Bar du Vieil Antibes. Cette institution atypique vous sert de l’absinthe comme à l’époque des années folles, dans de grandes fontaines posées au milieu des tables, avec un verre en métal, une cuillère et un moreau de sucre. Et la carte est exhaustive ! Situé dans les caves du musée d’Absinthe de la ville, l’endroit est totalement dépaysant. Vous prenez place sous les arcades de briques qui laissent passer un air frais très agréable lors des soirées les plus chaudes. Tout autour, de vielles malles de cabarets abritent des chapeaux qui vous aideront à vous grimer pour la soirée : policiers, charleston, cow-boy, tous les ingrédients sont réunis pour passer un bon moment. Tout autour du marché, de petites boutiques traditionnelles proposent des produits provençaux bon marché. Vous y trouverez le célèbre savon de Marseille, l’huile d’olive provençale, la savonnette au romarin ou encore, la vaisselle artisanale en terre. Plus loin, sur le port, le marché des antiquaires se tient tous les jours. C’est l’occasion de chiner les bonnes affaires pour les connaisseurs ou simplement de s’enivrer de l’atmosphère et des senteurs des puces. Au détour des rues, vous trouverez de coquets restaurants qui proposent une cuisine savoureuse aux couleurs de la Provence. Mais le Vieil Antibes est un petit quartier très touristique où les restaurants ne sont pas toujours bon marché et l’addition peut s’avérer salée.

Vieille ville d'Antibes

Vieille ville d’Antibes

Préférez peut-être déjeuner en dehors et venir dans l’enceinte pour déguster une glace à l’ombre d’un platane. A l’horizon se dessine le Fort Carré, bâtiment militaire construit sous le règne d’Henri II au XVIème siècle. Il est situé sur la presqu’île de Saint-Roch sur un rocher s’élevant à 26 mètres au-dessus de la mer. Il est accessible par la route et vous ouvre ses portes pour une découverte historique tous les jours du lundi au samedi.

Cannes

Du brouhaha de ses touristes à la discrétion de certaines de ses rues, Cannes est une ville aux cent visages. A commencer par son emblématique Croisette : fond de teint, brushings, chiwawas mais aussi jeunes en skate board et artistes de rue, la célèbre balade est un formidable melting pot de générations ! Plus loin, vous tomberez sous le charme de l’atmosphère feutrée du Suquet, la vielle partie de la ville méconnue des touristes et pourtant pleine de charme. Grimpez au sommet du château pour finir la soirée, là où la vue sur le bleu profond de la mer qui aura l’effet d’une Madeleine de Proust.

Les olives du marché Forvville à Cannes

Les olives du marché Forvville à Cannes

Cliquez ici pour rejoindre Evasions Secrètes et économisez jusqu’à 70% sur des hôtels de luxe dans le sud de la France.

 

One Comment

  1. Malnati Nadine says:

    On peut parler de Eze et de Gourdon aussi 😊

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.