9 étapes incontournables pour un road trip inoubliable en Andalousie

9 étapes incontournables pour un road trip inoubliable en Andalousie

février 25, 2019 4 Par Audrey Manoury

Située dans le sud de la péninsule ibérique, l’Andalousie révèle un trésor de diversité. Bordée par la Méditerranée et entourée d’une terre brute, cette région sauvage a été façonnée au cours des siècles par différentes cultures. Avec ses écrasants canyons et ses plages paradisiaques, ses champs d’oliviers et son folklore si reconnaissable, le sud de l’Espagne offre une variété de paysages si envoûtants qu’un road trip s’impose ! De Séville à Cadix, en passant par Málaga, laissez-vous porter sur les routes inondées de soleil à travers les merveilles de la Belle Andalouse !

Étape 1 – Séville, La Dynamique

L’aventure commence par un pétillant concentré de culture à Séville. Une ville dynamique et vibrante où il fait bon se perdre dans les magnifiques ruelles pittoresques. Audaces architecturales, renaissance des quartiers populaires et émergence de petits commerces branchés, un souffle de renouveau envahit celle que l’on surnomme “La Perle d’Andalousie”.
Entamez votre première visite à la Cathédrale Notre Dame du Siège, dernière église gothique d’Espagne et prenez de la hauteur dans la tour accolée, la Giralda. De là-haut, admirez l’incroyable panorama à 360° sur toute la ville, direction le Palais Alcazar : vestige du monde musulman de l’époque médiévale, ce petit bijou d’architecture est à voir absolument !

On mange où ? À l’Al aljibe, niché dans une cour ombragée, ce petit restaurant sans prétention réinvente les traditionnelles tapas espagnols à travers une succulente cuisine créative.

On dort où ? Au Casa Romana 4*, un boutique-hotel historique datant du XVIIIe siècle au cœur du centre-ville de Séville avec jacuzzi en rooftop.

Dégustez la tranquillité des lieux et la fraîcheur des jardins parfumés des palais de Séville

(Séville —> Cordoue : 1h38 – 145 km)

Étape 2 – Cordoue, La Classée

Poursuivez votre road-trip à travers les terres agricoles de l’Est qui défilent au fil du temps : rendez-vous au cœur de Cordoue pour découvrir la magnifique Mezquita, une ancienne mosquée de 23 000 m² devenue cathédrale. Symbole de l’architecture de cette période, chef d’œuvre absolu de l’Histoire de l’Art avec sa façade ciselée d’arabesques orientales, ce colosse est structuré autour des préceptes de l’islam avec son minaret, son patio et ses nombreuses fontaines destinées aux ablutions rituelles.
Restez au plus proche de ce métissage et profitez-en pour faire des emplettes dans l’ancien quartier juif de Cordoue. Il vous faudra jouer des coudes aux heures d’affluence pour vous faufiler au travers des étroites rues et découvrir les artisans qui travaillent le cuir. Pour la petite anecdote, la ville est à l’origine du terme « cordonnier » qui représente l’altération du mot « cordounier » qui signifie « cuir de Cordoue » !

On mange où ? Teteria Petra, un salon de pâtisseries orientales disposant d’un agréable patio à quelques pas de la cathédrale Mezquita de Cordoue.

On dort où ? En plein centre-ville entre le Pont Romain et la Mezquita, l’hôtel Hacienda Posada De Vallina vous accueille dans une atmosphère conviviale et authentique.

Construite en 786, la Mezquita est soutenue par 850 colonnes

(Cordoue —> Grenade : 2h10 – 201 km)

Étape 3 – Grenade, L’Éternelle

Pour cette nouvelle étape, plongez sans plus attendre dans une cité « éternelle ». Posez vos valises aux pieds de l’Albaicín, ancienne médina arabe avec en toile de fond une forteresse des plus magiques : l’Alhambra de Grenade, seul bastion arabe au monde non réédifié lors de la Reconquista.
Au petit matin, profitez de la fraîcheur de l’Albaicín et perdez-vous dans ce labyrinthe tortueux. Longez les carmen, ces célèbres villas des anciens notables du village, grimpez au mirador San Cristóbal pour contempler l’enceinte de la citadelle puis admirez la vue sur l’Alhambra et sa terre mordorée lorsque le soleil frappe la pierre de ses rayons.

On mange où ? Réservez une table au très prisé restaurant Carmen Mirador de Aixa : au-delà de jouer la carte du point de vue époustouflant sur les collines fortifiées, l’établissement propose une cuisine succulente et créative.

On dort où ? Soyez en forme et n’oubliez pas le pain, parce qu’on ne redescend pas ! On séjourne au Appartements de San-Cristobal, au sommet de l’Albaicín, attention ça monte, mais le panorama sur toute la ville en vaut la peine. Le petit bonus ? C’est le bassin sur la terrasse parfait pour se rafraîchir aux heures les plus chaudes.

Profitez d’un spectacle de Flamenco dans l’Albaycín, véritable spectacle rythmé par les typiques ”palmas” (claquement de mains) si énergiques

(Grenade —> Alméria : 1h43 – 164 km)

Étape 4 – Almería, La Portuaire

Cap sur Almería ! Bien moins touristique que Grenade ou Séville, elle reste une ville intéressante et riche en monuments historiques. Première cité portuaire d’embarquement pour le Maghreb, vous apprécierez son charme provincial et balnéaire. On vous conseille vivement de visiter les hauteurs de l’Alcazaba et sa tour de guet pour avoir une vue d’ensemble sur la baie. Divisée en trois parties, cette ancienne citadelle militaire est sillonnée par une multitude de sentiers qui vous conduiront à travers ruines antiques et luxuriants jardins exotiques jusqu’au majestueux château datant du Xe siècle.

On mange où ? Frayez-vous un chemin au Casa Puga, le plus vieux et le plus typique bar tapas d’Andalousie !

On dort où ? Au Cathédrale-Almería Hotel, sur la place du village, ancienne bâtisse restaurée avec jacuzzi en rootop pour détendre les gambettes.

La Cathédrale d’Almería est une forteresse qui servait de lieu de culte mais aussi de refuge lors des attaques pirates

(Alméria —> Cabo de Gata : 50 minutes – 45 km)

Étape 5 – Cabo de Gata, La Sauvage

À 30 km au nord d’Almería, imaginez un décor de Far West. Parcourez les étendues désertiques et les enfilades de cactus du désert des Tabernas, longez des montagnes rouges et ocres, émerveillez-vous devant les plages volcaniques et les criques aux eaux turquoise… Tombez sous le charme de la réserve naturelle de Cabo de Gata.
Mondialement connu, Cabo doit sa réputation grâce aux nombreux films de Western-Spaghetti tournés dans la région, l’une des plus arides d’Espagne. Visitez ce magnifique parc lors d’une randonnée de plus de 4 km à travers les falaises creusées, les champs d’agaves et les sentiers sableux qui ont tant inspiré Clint Eastwood.

On dort où ? Au Refuge Méditerraneo de Cabo, esprit routard dans cet hôtel les pieds dans l’eau sur une crique isolée.

Magnifiques paysages du désert de Tabernas et du parc naturel de Cabo de Gata

(Cabo de Gata —> Málaga : 2h40 – 244 km)

Étape 6 – Málaga, La Moderne

Sur la route faites un petit arrêt aux grottes de Nerja et appréciez les peintures rupestres datant de la Préhistoire avant d’entrer dans la capitale de la Costa del Sol.
Située sur la côte méditerranéenne et profitant d’une température avoisinant les 23° toute l’année, la cosmopolite Málaga possède un riche passé historique et culturel. Saviez-vous que Picasso est né ici ? La figure de l’artiste est omniprésente et les meilleurs exemples en sont le musée Picasso, fondé en 2003, et la maison-musée du peintre. Le musée Carmen Thyssen, qui souligne l’importance des auteurs andalous dans la peinture espagnole du XIXe siècle est également un incontournable de Málaga.

On mange où ? On s’initie à une véritable spécialité de la région le gazpachuelo : une soupe à base de pomme de terre et de mayonnaise, servie dans tous les restaurants qui bordent la marina.

On dort où ? AC Hotel Malaga Palacio Marriott Lifestyle Hotel, élégant et contemporain, l’établissement bénéficie d’une immense piscine sur le toit.

Une simple promenade dans la vieille ville permet d’appréhender toute la splendeur de Málaga

(Málaga —> Marbella : 50 minutes – 62 km)

Étape 7 – Marbella, La Huppée

Avec ses 27 km de plages de sable blanc frangées par de magnifiques palmiers, Marbella est sans aucun doute le Saint-Tropez de la Riviera Espagnole. Cet ancien petit village de pêcheurs se retrouve aujourd’hui en tête des destinations touristiques internationales du luxe. Yachts démesurés, voitures de collection, demeures de prestige, night-clubs branchés et boutiques griffées, Marbella attire chaque été les célébrités et les fortunes du monde entier.
Malgré tout, l’authenticité se retrouve dans la vieille ville avec ses rues étroites et ses bâtiments historiques. Loin du clinquant, appréciez une balade à travers les bananiers, figuiers et orangers des jardins subtropicaux imaginés par le prince Alfonso Vin Hohenlohe où émane tout le charme andalou traditionnel.

On mange où ? Au Nobu, un restaurant dont la renommée internationale est basée sur des plats fusionnant une cuisine japonaise et des saveurs péruviennes.

On dort où ? On séjourne au Marbella Club Hôtel, un palace de 5 étoiles situé à 4 minutes des plages.

Marbella n’était rien d’autre qu’un petit village de pêcheurs, au pied de la Sierra Blanca, jusqu’à ce que le prince Alfonso Vin Hohenlohe le transforme en berceau de la jet-set

(Marbella —> Ronda : 1h10 – 65 km)

Étape 8 – Ronda, La Vertigineuse

Faire un road-trip en Andalousie, c’est aussi partir à la découverte des petits hameaux et des routes sinueuses. La calzada de los Pueblos blancos vous mènera au sommet d’une colline immaculée dans un village connu pour ses devantures blanches peintes à la chaux : bienvenue à la Ronda !
Coupée en deux et reliée par un impressionnant pont haut de 98 mètres, elle est l’une des plus anciennes villes d’Espagne. Autrefois occupée par les Celtes, les Phéniciens, les Romains et les Arabes, elle a été finalement reconquise par les catalans.

On mange où ? On file au Gastrobar Camelot, calle commandante salvador cararasco pour déguster une tortilla de patatas con chorizo !

On dort où ? À l’hôtel Fuerte Grazalema qui bénéficie d’une vue incroyable et d’une piscine faisant face à la chaîne montagneuse de la Sierra de Grazalema.

Dans un recoin légendaire de la ville se cachent les anciens bains arabes, exceptionnellement bien conservés

(Ronda —> Cadix 1h50 – 148 km)

Étape 9 – Cadix, La Traditionnelle

On finit le voyage sur des notes de guitare sèche dans la ville aux 1000 places, Cadix. Bâtie sur un rocher et rattachée au continent par une chaussée étroite, la belle andalouse est la plus ancienne ville occidentale d’Espagne.
Ici, chaque arrondissement a sa propre personnalité : La Viña, quartier des pêcheurs, El Populi, ancienne cité médiévale ou encore Santa Maria, temple vivant du flamenco. Cependant, Cadix a su maintenir une homogénéité architecturale d’une beauté exceptionnelle. Si bien souvent, on assimile volontiers l’Andalousie à l’époque musulmane, il ne faut pas oublier que celle-ci a également un passé romain alors ne manquez pas de visiter son magnifique théâtre antique et la grande cathédrale connue pour son impressionnante coupole d’azulejos jaunes.

On mange où ? On réveille les papilles à La Taperia de Columela dans une ambiance typique dégustez des spécialités de la mer comme les spaghettis à la seiche ou encore les calamars frits !

On dort où ? Faites péter le budget pour ce dernier soir sur les routes d’Espagne, et séjournez à l’hôtel La Catedral avec une vue époustouflante sur l’église depuis la piscine.

À 100 km de Cadix juste à côté des ruines romaines, la plage de Baelo Claudia est l’endroit parfait pour buller toute une journée !

Découvrez toutes nos offres exclusives ici !