Que visiter à Budapest en 3 jours ? Découvrez nos incontournables !

Que visiter à Budapest en 3 jours ? Découvrez nos incontournables !

décembre 12, 2019 0 Par Jade Broggio

Entre vestiges d’architecture Art Déco, stations thermales aux charmes intemporels, musées à ciel ouvert et bars-ruines, Budapest est l’une des villes européennes les plus attractives de cette dernière décennie. Métropole à taille humaine, la capitale hongroise apparaît comme un choix sûr pour passer un long week-end dépaysant, à moins de 2 heures de vol. Vous avez prévu de passer 3 jours à Budapest mais n’avez pas encore établi votre programme ? Suivez-nous, on s’est occupé de tout !

Les bains et thermes de Budapest

Un séjour à Budapest ne serait pas complet sans une escale ressourçante dans l’un des bains et thermes de la ville, abreuvés par non moins de 130 sources thermales. Véritables institutions, ils sont aujourd’hui très prisés par les touristes mais restent fréquentés par la population locale, attachée à ses traditions. Romantiques, pratiques, monumentaux ou modestes, le choix est large et la prise de décision difficile. Voici notre top 3 pour vous aider à y voir plus clair :

Les Bains Gellért

Si vous souhaitez vous baigner dans un décor intérieur majestueux fait de marbre et de statues Art nouveau, les bains Gellért surpasseront sans doute toutes vos attentes. Situés dans l’enceinte du Grand Hotel Gellért, ces bains thermaux entourés de colonnes et ornés de mosaïque bleu et rose pastel, vous proposent une expérience unique, que vous ne pourrez vivre qu’à Budapest.

Piscine des Bains Gellért – Photo par Joachim Lesne sur Unsplash

Les bains Széchenyi

Vous planifiez votre voyage en hiver ? Alors foncez aux bains Széchenyi. Sortis tout droit d’un décor de film de Wes Anderson, ces thermes à ciel ouvert sont les plus grands de Budapest. Ses 21 bains, avec une eau située entre 38 et 42 degrès, vous offrent une expérience magique lorsque les flocons de neige éphémères se mettent à tomber avant de s’évaporer aussitôt dans les douces fumées des piscines à remous…

Bains Széchenyi – Photo par Victor Malyushev sur Unsplash

Les bains Rudas

Si la particularité des bains Rudas ne se trouve pas vraiment au niveau de son architecture, dont la majeure partie est moderne, vous ne regretterez tout de même pas de vous y rendre, et vous comprendrez vite pourquoi en grimpant au dernier étage. Là, se trouve un superbe jacuzzi à 38 degrés offrant une vue à couper le souffle sur le Danube. Notre conseil ? S’y rendre au coucher de soleil par une douce nuit d’été.

La richesse culinaire dans le quartier juif

La nourriture hongroise est riche et diverse mais peut quelque-fois manquer de délicatesse. Qu’à cela ne tienne, Budapest abrite l’un des plus grands quartiers juifs d’Europe et vous y trouverez des perles gastronomiques. Erzsébetváros (le quartier juif) est en fait le 7ème arrondissement de la ville.

Restaurant Mazel Tov – Photo par Petr Sevcovic sur Unsplash

Il abrite les meilleurs restaurants kasher de Budapest parmi lesquels, Mazel Tov, un incontournable. Dans un décor naturel et végétal, vous découvrirez une cuisine juive-méditerranéenne avec des plats signature tels que le chou-fleur grillé sur un lit de babaganoush, ce fameux caviar d’aubergine mélangé à de la crème de sésame. Vous en avez l’eau à la bouche ? Nous aussi…

Les ruin bars : entre traditions, récup’ et créativité

Le charme des ruin bars réside derrière l’idée qui a inspiré leur concept. Après la guerre, les commerçants n’ont d’autres choix que d’ouvrir leurs boutiques dans les ruines laissées par les bombardements. Faute de moyen, il se développe alors une créativité incroyable pour faire de ces lieux témoins du pire, des endroits chaleureux malgré un décor bancal et poussiéreux. Dans les années 2000, des artistes hongrois s’inspirent de cet héritage pour ouvrir des lieux branchés dans des bâtiments abandonnés. Aujourd’hui, les ruin bars suscitent un véritable engouement et sont sans doute aussi célèbres que le château de Buda.

Bar Szimpla la nuit, Budapest

Parmi les adresses iconiques de la ville, on retrouve le Szimpla Kert, premier ruin bar de Budapest ouvert en 2002. Pionnier du genre, il vous accueille dans une ancienne usine en ruine. Ambiance ? underground, évidemment ! Outre le fait de pouvoir boire un verre dans un décor fait de bric et de broc, vous pourrez aussi assister à de nombreux concerts ou encore des projections de films en plein air, en été. La superbe cour intérieure accueille également un marché fermier tous les dimanches de 9h à 14h. Une belle occasion de visiter les lieux au calme…

Bar Szimpla – Photo par Liam McKay sur Unsplash

Voilà, vous n’avez plus qu’à préparer vos affaires, et n’oubliez pas votre maillot de bain ! Bon voyage !

Pour découvrir nos offres de séjour en Europe, cliquez ici .