Ma Ville : San Francisco

Ma Ville : San Francisco

septembre 19, 2016 0 Par Jade Broggio

Notre série d’articles “Ma Ville” met en perspective nos endroits favoris aux quatre coins du monde à travers le récit d’habitants créatifs à qui nous demandons de dévoiler leurs bons plans et petits secrets bien gardés. De leur restaurant préféré à leur café favori, ces récits sont pleins de conseils pour passer un séjour dans la peau d’un local.

Aujourd’hui, c’est un cerveau de la Silicon Valley de San Francisco qui nous fait découvrir cette ville mythique. Dan Pupius est un ingénieur pour la plateforme d’édition Medium.

Dan Pupius

Dan Pupius

Si un ami vient te rendre visite et que tu veux l’impressionner, tu l’emmènes où ?

Alexander’s Steakhouse. Ils servent des steaks de super qualité, parfaitement cuits et proposent du bœuf de Wagyu, importé du Japon. Le service est génial, le personnel est attentif mais jamais oppressant ou prétentieux.

Ton restaurant bon marché favori ?

Il n’y a rien de vraiment bon marché à San Francisco mais les burritos et les hamburgers ne déçoivent jamais. Les prix sont corrects et grâce à la compétition qui fait rage, la qualité est toujours bonne.

Papalote’s dans le quartier de The Mission fait d’excellents burritos et les meilleures sauces de toute la ville. Garaje dans le quartier de SoMa, qui s’auto proclame lui-même « bar de plongée/ TexMex/pub Gastro », propose de bonnes bières pression et une sélection savoureuse de tacos et burgers.

Ou trouve-t-on le meilleur café de San Francisco ?

San Fransciso prend le café très au sérieux. Le café est simple mais fort. Le choix est basique mais vous pouvez vous attendre à une mousse onctueuse et de l’art sur votre latte. Il existe énormément de cafés : le Ritual, le Four Barrel, le Blue Bottle et le Sightglass sont les plus populaires. Tous ont du bon café, une atmosphère cool mais l’attente est longue et peut aller jusqu’à 20 minutes ou plus pour une dose de caféine. Mon favori du moment est sans doute le Cento, caché dans une ruelle du quartier de SoMa (South of Market), à côté d’où je vis. L’atmosphère y est contemporaine et italienne et ils ont des croissants dingues si vous y allez tôt.

Cento

Cento

Peux-tu nous révéler le meilleur secret de San Francisco ?

Peu d’habitants connaissent les toboggans de Seward Street. C’est à l’écart d’une rue calme, caché derrière les arbres. Le béton poli vous fait glisser super vite. Apportez du carton ou du plastique pour une descente rapide et une trousse de soins au cas où. (Officiellement les adultes doivent être accompagnés par un enfant…)

Dis-nous quelque chose que seuls les habitants de San Francisco savent

Personne n’appelle la ville San Fran et surtout pas Frisco. On dit SF, The City ou San Francisco.

Quelle est la chose la plus bizarre que tu aies faite à San Francisco et pourquoi ?

San Francisco est une ville plutôt décontractée donc après 10 ans, ma tolérance au bizarre a bien évoluée. Bring Your Own Wheel est un évènement annuel très drôle ou les gens descendent Vermont Street – une rue excessivement raide – déguisés sur des vélos en plastique pour enfant.  

Bring Your Own Wheel

Bring Your Own Wheel

Une recommandation de piège à touristes à éviter ?

Le quai des pêcheurs est le plus célèbre piège à touriste à éviter. Vous y trouverez des magasins de souvenirs bon marché, le musée de cire et le ô combien authentique Donjon de San Francisco …

Quelle est la chose le plus sympa à faire à San Francisco gratuitement ?

Si vous venez à la bonne période de l’année, la série de concerts à Stern Grove est gratuite et l’amphithéâtre naturel niché au milieu des hauts sapins est un endroit idéal pour un pique-nique tout en profitant de la musique. Sur le même principe, Hardly Strictly Bluegrass est un énorme festival qui investit Golden Gate Park.

Au-delà de ces deux événements, ma principale recommandation aux visiteurs c’est de marcher. Vous pouvez vous promener sur l’Embarcadero, en longeant le bord de la baie. Vous verrez le Ferry Building, la Coit Tower, le Treasure Island, Alcatraz, Sea Lions, Fort Masson ou encore Crissy Field. Ou alors, marchez jusqu’à Sausalito, suivez la 24ème avenue dans le quartier de The Mission jusqu’aux collines Twin Peaks. Bernal Heights est un quartier agréable pour passer un moment paisible avec une vue imprenable sur la ville.

San Francisco

San Francisco

Existe-t-il des coutumes locales ou des traditions que les voyageurs doivent connaître ?

San Francisco semble attirer les gens qui ont un penchant pour la nudité. Que ce soit la course de la Bay to Breakers, la gay Pride, ou n’importe quelle parade de rue, vous êtes susceptible de voir beaucoup de bouts de peau. Le dernier vendredi de chaque mois marque Critical Mass, un regroupement de cyclistes semi organisé qui attire des centaines de personnes. Il est amusant d’y participer mais cela peut mener à des embouteillages inattendus

Ou irais-tu pour avoir ta dose de scène culturelle et créative de San Francisco ?

San Francisco est une scène créative en soi. Le Faire Maker est l’évènement annuel le plus gros mais il n’est pas difficile de trouver d’autres évènements créatifs ou des rassemblements où les artistes exhibent leurs œuvres : du Steampunk travaillé aux imprimés faits maison.

Ou vas-tu quand tu veux t’évader de SF ?

Une des choses que j’aime le plus ici c’est la simplicité avec laquelle on peut s’offrir un break en plein air. Les côtes nord et sud sont sublimes. Les vignobles de Californie ne se trouvent qu’à une courte distance de voiture. Enfin, en seulement quelques heures, vous arrivez dans des coins sauvages près de Tahoe, tel que Shasta ou Yosemite.

Mais pour une courte escapade, mon spot favori reste Fort Funston, une plage sauvage dans le sud de la ville. Parfois même, vous pourrez y apercevoir des dauphins ou des baleines à l’horizon.

Fort Funstun

Fort Funstun

Selon toi, quel est le meilleur moment de l’année pour venir à SF ?

Même si San Francisco est réputée pour ses périodes de brouillard (que l’on appelle Karl) on tourne tout de même autour de 300 jours de soleil par an. Elle est située sur la pointe d’une péninsule, entre les côtes et l’océan, il existe donc un éventail de micros climats dans la ville. On peut typiquement commencer la journée à 30° pour passer à 10° dans l’après-midi à cause du vent qui souffle. SF bénéficie d’un été indien donc beaucoup diraient sans doute que la meilleure période pour venir est l’automne. Mais l’hiver est aussi une bonne période pour visiter la ville parce qu’il fait tout de même chaud comparé à ailleurs.

Si tu ne vivais pas à San Francisco ou vivrais-tu et pourquoi ?

Probablement à Seattle. La famille de mon épouse vit là-bas et même si je trouve le climat très pluvieux (c’est bien pour ça quand j’ai quitté l’Angleterre !) il existe un bon équilibre entre plein air et vie urbaine. Je rêve de vivre à l’extrême nord sur l’île d’Hawaï mais je ne suis pas certain que ce soit pratique.

Quand tu quittes San Francisco, qu’est-ce que tu as hâte de retrouver à ton arrivée ?  

Le temps (300 jours de soleil par an et une clarté de l’air qui rend tout légèrement désaturé et pastel). Le café et le fait que tu puisses te rendre partout en marchant ou en vélo !

San Francisco Bay

San Francisco Bay

Images: droit réservés © 2016 Dan Pupius

Cliquez ici pour joindre Evasions Secrètes et économisez jusqu’à 70% sur des hôtels de luxe.